Les caves BYRRH

Simon VIOLET, servi par sa connaissance approfondie des vins et par sa science gustative, va élaborer la merveilleuse formule. En mariant certains grands crus du Roussillon, en les aromatisant avec des plantes et en les tonifiant avec des écorces de quinquina, il créé un apéritif qui est alors commercialisé sous le nom de "Vin tonique et hygiénique au quinquina".
En cette deuxième moitié du XIXème Siècle, les vins médicinaux et ceux à base de quinquina sont réputés comme reconstituant. C'est Simon lui-même qui assure la livraison de ce précieux breuvage chez les pharmaciens, les épiciers et les cafés de la région.

Devant un tel succès, l'Ordre des Pharmaciens de Montpellier va intenter aux frères VIOLET un procés pour concurrence déloyale et il leur fut interdit d'utiliser le mot quinquina, qui désignait un produit pharmaceutique.
Le 10 Février 1873, la marque BYRRH est déposée au greffe du tribunal de commerce de Perpignan.

On a adoré la visite théatralisée qui allie tradiction et modernité, n'oubliez pas de réserver vos places
http://www.caves-byrrh.fr/articles-3/3-21-visite-theatralisee/